samedi, 25 août 2012 22:54

Le don de soi devient « You are the gift » et le premier maillon anglais, grâce à l’invité associé du 66ème Festival d’Avignon, Simon Mc Burney.

Cette toile a le don de créer des rendez-vous inattendus ! Celui de ce 29 juillet 2012 restera sans aucun doute, un des temps fort de cette chaîne de solidarité.

Hélène Palumbo et Simon Mc Burney n’avaient a priori aucune chance de se rencontrer.

Pourtant, c’est la synchronicité d’évènements extérieurs à ce festival qui seront la clé de cette rencontre. Le dernier de ces évènements remonte avant le début du Festival, quand Simon s’installe avec sa famille dans la maison où Hélène travaille en tant qu’auxiliaire de vie. Le courant passa immédiatement entre eux  et alors qu’ils ne se parlaient que depuis cinq minutes, il lui demanda pourquoi elle n’avait pas l’accent « du coin ».

Hélène lui expliqua  son parcours et la façon dont elle passait de son métier d’artiste à celui d’auxiliaire avec la même énergie, le même cœur et que c’est bien ce quotidien qui inspirait sa créativité et non le contraire. « Je ne veux faire dans mon métier d’artiste que ce dont j’ai envie ! » Ce à quoi Simon répondra : « Donc déformation professionnelle ! » -« Si vous écoutez bien, j’ai la fin des phrases qui chantent ! » Le lien était établi avec simplicité et générosité.

Hélène a rencontré de nombreux artistes dans sa vie mais ce qui la passionne avant tout c’est l’humain. Elle a eu la chance de connaître l’homme avant l’artiste. Bien sûr elle connaissait l’acteur mais pas le metteur en scène. Simon l’invitera à la Cours d’Honneur parce qu’il tenait à lui faire découvrir son travail et c’est une belle claque de 3h20 qu’Hélène se prendra ce soir là ! Le Maître et Marguerite résonneront longtemps dans son cœur et dans sa tête et dans « la fissure du temps » que Simon aura tracée dans la Cours d’Honneur de ce Palais. Il y a du génie dans son art à raconter une histoire et c’est en Maître qu’il a donné vie à celle-ci.

Chaque fois qu’ils se verront, ils ne parleront jamais très longtemps mais l’échange sera toujours dense et généreux. Le lien se tissera comme une évidence car ce qui caractérise cet homme, c’est son humanité. C’est précisément à cause de cela qu’Hélène osera lui proposer de lui offrir une toile et d’être ainsi le premier maillon anglais. Il dira spontanément oui et acceptera, alors que son emploi du temps était plus que plein, de faire une remise officielle avec la presse jute avant son départ pour Londres. « Il faut que tu lises « The Gift » de Lewis Hyde. The gift, c’est toi ! » Lewis Hyde utilise l'anthropologie, l'économie, la psychologie, l'art et les contes de fées pour examiner le rôle que les cadeaux  ont joué et continuent de jouer dans notre vie émotionnelle et spirituelle. Quel est le cadeau auquel nous aspirons, le cadeau qui, quand il vient, parle impérieusement à l'âme et nous fait faire des actes désintéressés qui vont au-delà des rituels cultuels, sociaux et nous amènent au-delà de nous ?

Alors que la France remportait ce dimanche 29 juillet 2012 une médaille d’argent avec Céline Goberville au Tir 10m et une de bronze avec Priscilla Gneto pour le judo aux JO de Londres, Hélène remettait avec l’association A.M.P une toile en version anglaise à Simon Mc Burney qui revenait de Barcelone où se jouait Le Maître et Marguerite. Les symboles étaient forts et la mobilisation aussi car cette chaîne de solidarité est avant tout une chaîne humaine.

Hélène avait présenté Jean-Marc Larrue, chef du restaurant Le Jardin de la tour, à Simon une semaine plutôt car celui-ci cherchait quelqu’un pour préparer le repas qu’il voulait offrir à sa troupe. Ce sera là encore une belle rencontre car ces deux hommes ont en commun cette même humanité, générosité et don de soi. Simon fait sa mise en scène comme Jean-Marc  sa cuisine, avec passion et pour faire partager au-delà du plaisir ce lien qui fait que nous sommes tous dépendants les uns des autres et que nous devrions donc être tous solidaires.

Ce fut un moment de grâce où la voix de Simon résonnera avec humilité. Elles seront trois parmi la presse à venir un dimanche, alors que le Festival est terminé, soutenir une fois de plus cette remise qui restera un maillon fort de cette chaîne de solidarité.

Sensibilisé personnellement au don d’organes, le metteur en scène britannique a aimé cette idée de lien que crée cette toile. « Accepter de faire vivre quelqu’un d’autre, c’est un acte merveilleux. Cette toile doit aller partout dans le monde. On est dans un moment de crise mondiale. Il est urgent de changer les consciences. La planète a besoin de plus de communauté. On a besoin de se supporter plutôt que d’être en compétition. Le don d’organe ça nous rapproche. On a l’impression d’être seul dans le monde mais ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a forcément des confluences de nos mondes intérieurs, ils se croisent comme au théâtre. On est lié dans des préoccupations profondes. L’idée de partage et de solidarité au-delà de la vie, c’est fondamental, c’est une façon de penser qui devient urgente. »

Que rajouter de plus après cela ? Ce qui touchera Hélène, c’est la capacité que Simon a d’être et de vivre l’instant présent pleinement. Après les photos, le petit mot dans le livre d’or et un dernier au revoir, Simon ira rejoindre l’équipe du Festival pour une ultime soirée.

La toile, You are the gift, devrait être accrochée à la Compagnie Complicite à Londres dont Simon  est à la direction artistique.

Nous remercions Simon Mc Burney pour sa disponibilité, sa générosité et son humanité. Ce lien sera fort parce que sincère et désintéressé. Merci  pour le gift !

Merci à Jean-Marc et Sophie Larrue pour leur accueil, leur soutien et pour être à nos côtés depuis le début. Merci !

Merci à tous ceux qui sont venus nous soutenir cet après-midi.

Merci à Delphine Michelangeli d’Avis News, Stéphanie Dumagel et Mathieu Pantaléo de La Provence et Claudine Nouvian de Vaucluse Matin pour votre patience, votre présence et pour ces merveilleux articles ! Merci, de tout cœur !

www.complicite.org

 

 

 

 

Lu 2427 fois

Rechercher

Agenda

Les prochaines inaugurations: 

Le site est toujours en maintenance. Vous pouvez suivre toute l'actualité sur notre page Facebook Le don de soi.

La Campagne de sensibilisation pour le don d'organes, Poser nue(e), c'est pas mon truc!, est officiellement lancée! http://www.ledondesoi.fr/campagne-le-don-de-soi

Pour participer à la nouvelle campagne, Le Photomaton Le don de soi, c'est par ici: https://www.facebook.com/108303485887491/photos/?tab=album&album_id=575639032487265

Pour télécharger les toiles, c'est par là: https://www.facebook.com/Le-don-de-soi-108303485887491/photos/?tab=album&album_id=631296150254886

Pour découvrir cette campagne, voici le lien:

https://www.facebook.com/108303485887491/photos/a.428842730500230.121819.108303485887491/1149228051795024/?type=3&theater

On compte sur vous!!!

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Toiles posées

  • Les Mairies 64
  • Les Restaurants 34
  • Les Théâtres 17
  • Les Médecins 12
  • Lieux divers 48
  • Les Boulangeries - Pâtisseries 10
  • Les Caves 6
  • Les Clubs Services 25
  • Les Etablissements scolaires 6
  • Les toiles à l’étranger 16

Nombre de toiles

222